[ Eco-organismes ] Réparation et réemploi, au coeur des préoccupations d'Ecomaison

Anciennement baptisé Eco-Mobilier, Ecomaison poursuit ses engagements pour un monde plus durable. Désormais étendu à de nouvelles filières (jouets, articles de bricolage et de jardin, matériaux de construction du bâtiment), l’éco-organisme offrira, d’ici 2023, de nouveaux fonds destinés à la réparation et au réemploi. À l’occasion du salon EspritMeuble qui avait lieu en novembre dernier, le Directeur du développement d’Ecomaison Éric Weisman-Morel nous en dévoile les raisons et les caractéristiques principales.

Texte : Camille Borderie

publié le Mercredi 21 Decembre 2022

Précédente Suivante

Le salon professionnel de l’ameublement EspritMeuble mettait à l’honneur des valeurs vertueuses telles que l’engagement écologique, la durabilité et l’éco-responsabilité. Anciennement baptisé Eco-mobilier, l’acteur historique pour le tri, la collecte, le réemploi et le recyclage des éléments d’ameublement et de la literie, Ecomaison avait ainsi toute sa place au cœur de la Place du Village. Durant la durée de l’évènement, celui-ci a pu défendre son rôle d’éco-organisme et sensibiliser les visiteurs, fabricants comme distributeurs, à l’économie circulaire.

« Avec une augmentation certaine du nombre de visiteurs, EspritMeuble a représenté un franc succès pour nous. Il y a 10 ans, le sujet de l’éco-conception intéressait moins et apparaissait comme une contrainte administrative. En raison de la forte attente des consommateurs à ce sujet et des nombreux services que l’on déploie, nous avons reçu un accueil encore plus favorable que d’habitude » relate Éric Weisman-Morel.

Deux sujets principaux ont attiré l’attention des visiteurs, à savoir la reprise en magasin obligatoire des meubles anciens imposée depuis le 1er janvier 2022 par la loi AGEC ainsi que l’éco-conception puisque, dans un contexte d’augmentation des prix des matières premières, les acteurs se demandent comment réduire l’impact environnemental en incorporant, par exemple, des matières recyclées dans les produits.

Enfin, EspritMeuble était également l’occasion de faire connaître l’éco-organisme qui s’étend désormais aux articles de bricolage, de jardin, aux jouets mais également aux produits et matériaux de construction du bâtiment et bientôt aux textiles de décoration. À partir de 2023, les tapis – secteur représenté sur le salon – de même que les rideaux et voilages, seront soumis à l’éco-participation au même titre que les acteurs du meuble. C’était donc l’occasion, pour les acteurs présents, de les préparer et de répondre à toutes leurs questions.

L’éco-organisme de la maison

Depuis le 30 septembre 2022, Ecomaison a reçu l’agrément des pouvoirs publics d’organiser la collecte et le recyclage des matériaux non inertes (catégorie 2) de construction pour le secteur du bâtiment et lui permet ainsi d’élargir ses compétences, son professionnalisme et son expertise à tout l’univers de la maison. « Avec cette notion toujours centrée vers le b2b pour la partie « Eco » qui permet de conserver la confiance des entreprises adhérentes, nous avons fait le choix d’un nom qui parle davantage aux consommateurs. La maison représente un lieu réconfortant, que nous avons redécouvert durant le Covid. Nous souhaitons être au cœur du foyer des individus, pour qu’ils puissent faire le bon geste de tri au bon moment. Notre nouveau logo rappelle cette notion, tout en étant plus repérable » précise Éric Weisman-Morel.

Autre atout évoqué par l’éco-organisme : Ecomaison offre une gamme de services plus large facilitant la gestion administrative pour ses adhérents, dont certains vendent du meuble, des tapis, mais également des articles de bricolage. Cet élargissement permettra bien entendu du générer de l’économie à tous les niveaux. « En fédérant plusieurs univers, nous allons recycler davantage de matières et cela engendrera sans conteste une économie sur les coûts et la logistique, et permettra ainsi à tout un chacun de faire des économies » affirme le Directeur du développement.

Un fond dédié à la réparation et au réemploi dès 2023

Afin de prolonger la durée de vie des produits et éviter de créer des déchets supplémentaires, Ecomaison est en train de mettre en place un fond pour stimuler la réparation des meubles. Après la loi AGEC visant à réduire le gaspillage et développer le réemploi, ce projet, qui sera présenté aux pouvoirs publics avant la fin de l’année pour une mise en place en 2023, permettra à Ecomaison de financer une partie de la réparation des meubles et proposer une liste de réparateurs labellisés, dont les clients pourront également bénéficier d’une réduction du coût. « Aujourd’hui, la réparation n’existe pas réellement dans l’univers du meuble. C’est pourquoi nous souhaitons faire émerger de nouveaux partenariats entre des réparateurs et des fabricants ainsi que des distributeurs, et promouvoir ainsi une réparation moins coûteuse et accessible » dévoile Éric Weisman-Morel.

Le deuxième fond mis en place par l’éco-organisme sera dédié au réemploi et à la réutilisation des meubles usagés. Ecomaison souhaite en effet donner encore davantage de moyens pour aider les associations partenaires et acteurs de la distribution favorisant le réemploi. « Grâce à l’éco-participation, notre volonté est de prolonger la durée de vie des produits et éviter de créer des déchets supplémentaires » ajoute le Directeur du développement. Cela offre également un avantage aux acteurs de la distribution, qui fidélisent encore plus leurs clients percevant, dans le retour de leurs meubles usagés, un véritable service. La mise en place de ces deux nouveaux fonds intègre parfaitement la stratégie d’Ecomaison tournée vers l’économie circulaire. Dans les mois à venir, l’éco-organisme fera d’autres annonces, au sujet notamment de ses tarifs dans le cadre de la mise à jour de son barème.


marque de l'article :
  • Ecomaison


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché mobilier

copyright© 2023 | Site : JCD.web