[ marques ] Diva évolue tout en faisant perdurer son savoir-faire français

Le fabricant de sièges crée en 1960 continue d’exister à travers une nouvelle stratégie dont l’offre a entièrement été revisitée. Tout en conservant ses atouts, ceux d’une marque française privilégiant la production locale et prônant la responsabilité sociétale et environnementale des entreprises, Diva remonte aujourd’hui à la surface et sa présence sur le salon EspritMeuble faisait tout à fait sens.

Texte : Camille Borderie 

publié le Mercredi 21 Decembre 2022

Précédente Suivante

Depuis son rachat, au mois d’octobre 2020, par le groupe rhodanien de distribution Market Maker dirigé par Gabriel Dahan, l’entreprise défendant la production française avec des approvisionnements qui s’effectuent à 90% en France (dont 60% dans un rayon de 100km avec des sous-traitants régionaux) continue son développement sereinement. Alors que nous faisions le point avec la marque lors de l’édition précédente d’EspritMeuble, de nombreux évènements avaient ponctués l’année 2021 : l’augmentation du nombre de salariés au sein du site de production basé près de Roanne (Haute-Loire) mais aussi la création d’un centre de formation en alternance polyvalente dédié aux métiers de l’usine (garnissage, couture, encollage, menuiserie, montage…) et mis en place avec des lycées professionnels.

Aujourd’hui, elle compte, au total, 120 salariés et poursuit le déploiement de sa formation avec sa 2ème cession se déroulant sur 11 mois composée de 27 apprentis. « Sur la 1ère cession réalisée en 2021, nous avons embauché 10 des candidats ayant obtenus leur diplôme. En 2022, nous comptons poursuivre en ce sens pour proposer un emploi en CDI à ces étudiants » explique Gabriel Dahan, Président du groupe Market Maker. En faisant perdurer son savoir-faire français, Diva assure la relève des futures générations. Cette année, elle revient avec de nombreux projets et nouveautés représentatives de sa notoriété de longue date. Car, rappelons-le, la marque est l’inventrice et la détentrice de la technologie Rapido qui, désormais, est associée à de nombreuses marques de matelas et canapés.

Diva change de stratégie et multiplie son offre

Alors qu’en 2020, l’offre et la distribution de Diva était mono-produit (exclusivement des canapés « rapido ») et mono-réseau (diffusé chez les spécialistes), l’entreprise prend un nouveau virage en 2022. Elle s’ouvre, aujourd’hui, aux canapés fixes, convertibles, modulables mais également aux lits. « Tout en étoffant nos catégories de produits, nous avons agrandi nos réseaux de distribution car nous sommes désormais reliés aux grandes enseignes de distribution et aux pure-players. Nous avons, en parallèle, ouvert notre site en propre et essayons actuellement de nous renouveler afin d’éviter toute forme de dépendance vis-à-vis d’une quelconque catégorie de produits ou circuit de distribution » précise Gabriel Dahan.

Cette stratégie s’illustrait parfaitement sur le stand de la marque lors du salon EspritMeuble, avec des collections et de nombreuses catégories représentées. Dans la gamme des canapés, nous avons retenu le canapé convertible GASTON et le canapé modulable MIA qui, grâce à ses deux modules, permet de créer son propre canapé avec une vingtaine de combinaisons possibles. Autre nouveauté marquante : son canapé 3-en-1 faisant office à la fois de canapé, Rapido et relaxation électrique. Aussi, Diva s’élargit au segment de la literie, avec son lit LÉON. « Même si vous ne voyez que deux modèles aujourd’hui, nous comptons à l’avenir agrandir notre collection avec une douzaine de produits » relate Gabriel Dahan.

L’entreprise française joue également sur le design, avec son canapé LÉON dont l’esthétique a entièrement été fait maison. De manière générale, la marque propose une centaine de références avec des coloris et revêtements différents. Enfin, Diva présentait son fauteuil SOLENN designé à 100% par une élève du centre de formation de l’année 2021. « Nous l’avons exposé afin d’honorer ce travail effectué durant la formation, et les possibilités d’emploi que nous offrons par la suite à nos étudiants » conclut Gabriel Dahan.



article par la rédaction

contactez la rédaction

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché mobilier

copyright© 2023 | Site : JCD.web