[ marques ] Avec Seecond, Izidore aide le secteur à se lancer dans la seconde main


Izidore a profité du salon EspritMeuble/EspritCuisine pour se faire davantage connaître auprès des professionnels du secteur, et présenter sa solution Seecond. L’occasion d’échanger avec Céline Taillard, sa cofondatrice et co-CEO, sur le positionnement et les propositions de l’entreprise.

Par Anthony Thiriet

publié le Mercredi 21 Decembre 2022

Précédente Suivante

De la market place de produits d’occasion pour les particuliers…
Izidore.com, c’est une market place française lancée en 2018 qui a pour mission d’offrir une seconde vie aux meubles plutôt récents issus de marques et d’enseignes. « Il ne s’agit pas d’un site de brocante ou de vente d’objets vintage », précise Céline Taillard, cofondatrice et co-CEO de l’entreprise avec Manon Le Padellec. « Nous voulions démocratiser la transaction de mobilier, décoration et électroménager d’occasion entre particuliers en proposant un site en ligne dédié à ces typologies de produits, et des services associés spécifiques pour rendre l’achat de seconde-main aussi simple que le neuf », ajoute la jeune entrepreneuse.
Le site permet d’acheter et de vendre en ligne et de se faire livrer les produits sélectionnés. Izidore intervient donc en tant que tiers entre les vendeurs et les acheteurs, en apportant de la simplicité et de la sécurité à chaque phase de la transaction. L’un de ses points forts, c’est son système d’estimation, qu’il met à disposition des utilisateurs. « Izidore est comme un argus du meuble ! Nous estimons la valeur de chaque article de façon précise », résume Céline Taillard.
Le site propose les catégories Canapé, Assise, Table, Bureau, Rangement, Nuit, Électroménager et Décoration, et actuellement une rubrique spéciale Noël. Un autre accès se fait par marques, et s’y côtoient déjà Gautier, IKEA, Maisons du Monde, Drawer, AMPM, Roche Bobois, BoConcept et Alinea. Concernant les villes, Izidore propose pour le moment Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Nice, Nantes, Montpellier, Strasbourg, Bordeaux et Lille.

… à l’outil de gestion de ventes de seconde main pour les professionnels
Fin 2021, Céline Taillard et Manon Le Padellec ont eu l’idée de déployer leur concept d’argus au BtoB. « Nous avons commencé par mettre en place des offres dédiés aux professionnels, pour aider les marques et enseignes à reprendre la main sur leur marché. » Puis est officiellement né Seecond, un logiciel permettant aux entreprises du secteur d’entrer dans le marché de la seconde main. « Nous proposons la solution la plus complète pour faire de l’économie circulaire une réalité, et profiter de ces nouvelles opportunités business », explique Céline Taillard. L’outil permet de mettre en valeur leurs produits et marques. « C’est intéressant de pouvoir monter la qualité du service et des produits, même en seconde vie, avec des pièces détachées par exemple », ajoute la fondatrice.
L’outil intègre un estimateur de seconde vie, qui permet aux distributeurs d’estimer les produits pour qu’ils soient valorisé au mieux dans le cadre d’une revente. « Après avoir renseigné un certain nombre d’informations, l’utilisateur professionnel ou particulier découvre un prix de vente conseillé. » Céline Taillard précise que le curseur peut être placé au choix, entre une simple information fournie au client final et un service complet intégrant la reprise et la vente. Le tarif indiqué devient dans tous les cas le cœur de l’échange. « Nous accompagnons les entreprises dans l’image de marque qu’elles souhaitent mettre en avant au sujet de cette seconde vie, qui est en plein boom en France », résume et complète la codirigeante d’Izidore. Pour elle, un tel outil permet à l’entreprise de montrer son engagement écologique et de générer des revenus supplémentaires, mais aussi « de fidéliser les clients en faisant du vide chez eux, pour les réengager sur de nouveaux achats ».

Un contrat est déjà signé avec Gautier et d’autres sont en cours. Le salon EspritMeuble/EspritCuisine a permis à l’entreprise de se faire connaître et de faire de belles rencontres professionnelles. « Nous discutons actuellement avec une trentaine de marques », ajoute Céline Taillard. Izidore compte déjà 11 employés, mais verra prochainement son effectif grandir, pour accompagner sa croissance.

« Oui à la seconde main sous le sapin ! »
Manon Le Padellec, CEO et cofondatrice d’izidore.com, est à l’origine du collectif d’entreprises et du manifeste « Je dis oui à la seconde main ! ». 27 acteurs spécialisés sur ce marché se sont réunis et ont conduit des actions de sensibilisation sur les réseaux sociaux. Tous les Français sont invités à prendre la parole et à marquer leur engagement dans cette opération. « À l’heure où la responsabilité de tout un chacun entre en jeu pour limiter notre impact environnemental, les fêtes de fin d’année ne pourraient-elles pas être le point de départ d’une consommation plus responsable ? Dites non à la surconsommation et osez déposer des cadeaux de seconde main sous le sapin ! » lance Manon le Padellec.


marque de l'article :
  • gautier


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché mobilier

copyright© 2023 | Site : JCD.web