[ enquête ] Colloque IPEA : le mobilier de jardin et le meuble meublant en tête des croissances 2022


Après un état des lieux général de l’année 2022, voici la 2e partie de notre synthèse du Colloque de l’IPEA, qui s’est tenu le 8 décembre. Concentrons-nous cette-fois sur les performances des différents segments de maché. D’autres volets seront consacrés aux circuits de distribution, aux perspectives 2023 et à la place grandissante des ventes d’occasion en France.

Par Anthony Thiriet

publié le Lundi 12 Decembre 2022

Précédente Suivante

Nous l’avons vu dans le précédent article, l’activité du marché du meuble affiche une croissance de + 1,7 % en valeur en 2022, mais celle-ci est grandement tirée par l’inflation. Ce qui a fait dire à Stéphane Larue, directeur des études de l’IPEA, que le secteur est redescendu à son niveau d’activité de 2019, après une année 2021 record. Nous évoquions aussi dans notre précédent volet le ralentissement de l’immobilier neuf en France, qui complique encore la donne pour les acteurs de l’ameublement. Dans un second temps, l’IPEA a partagé ses données et analyses sur les dynamiques par segments de marché, en rappelant que tous ces résultats étaient partiellement biaisés par la hausse des prix.

C’est le meuble de jardin qui enregistra la plus forte croissance de CA en 2022, estimée entre + 5 % et + 7 % vs 2021. « Cela s’explique notamment par les 3 confinements de 2020 et 2021, qui ont ramené le jardin au cœur des préoccupations des ménages. La météo de l’été 2022 fut également favorable au jardin, et la saison chaude s’est prolongée en septembre, voire en octobre », commente Stéphane Larue. Par rapport à 2019, le meuble de jardin devrait enregistrer autour de + 26 % de CA en 2022.

"Les 3 confinements de 2020 et 2021 ont ramené le jardin au cœur des préoccupations des ménages" Stéphane Larue, IPEA

Le meuble meublant arrive en seconde position, entre + 2 % et + 5 % de CA vs 2021. « Nous ne sommes pas habitués à voir ce segment en aussi bonne position. Il se retrouvait plutôt en queue de peloton des croissances du marché ces 5 dernières années », a relevé le directeur des études de l’IPEA. Cette belle performance s’explique notamment par un fort rattrapage de la grande distribution de l’ameublement, qui représente plus de la moitié de ce segment en valeur, et dont les enseignes ont beaucoup pâti des fermetures en 2021. La croissance de CA du meuble meublant par rapport à 2019 devrait avoisiner les 7 %. Au sein de cette catégorie, c’est le mobilier de bureau qui se développe le plus, en lien avec l’essor du télétravail en France. Les meubles de la chambre ont mieux performé que ceux du salon en 2022, et le mobilier de bébé s’est bien porté en écho à la reprise du taux de natalité.

La salle de bain devrait atterrir entre + 1 % et + 4 % de CA vs 2021, toujours selon les données fournies et analysées par l’IPEA. « L’important effet de rattrapage pour les ébénistes et les spécialistes de la salle de bain, surtout au 1er trimestre, tire ce segment vers le haut », analyse Stéphane Larue. L’expert a aussi cité la tendance des ménages français à réaménager leur logement, ces 2 dernières années ; ce qui a bénéficié à cette pièce sur le tard, car c’est souvent celle dont on s’occupe en dernier. La salle de bain devrait enregistrer + 7 % à + 10 % de CA vs 2019.

Habituellement en haut du podium, les meubles de cuisine n’arrivent qu’en 4e position des croissances en 2022. Ce segment pourrait finir l'année sur une stabilité en valeur vs 2021, et au mieux avec + 3 % de CA. « La situation économique se tend pour les ménages. Ils doivent faire des arbitrages et hésitent à se lancer dans des dépenses importantes », a commenté l’expert de l’IPEA, évoquant aussi la hausse des taux de crédit. En valeur, les niveaux restent toutefois très élevés par rapport à 2019, avec des prévisions entre + 16 % et + 19 %.

"La situation économique se tend pour les ménages, qui doivent faire des arbitrages" Stéphane Larue, IPEA

Le siège rembourré se contenterait de maintenir son CA, avec un estimation entre - 1 % et +1 % de CA entre 2021 et 2022. « Ce segment était tiré en valeur par l’ameublement milieu et haut de gamme et par les spécialistes. Mais les ménages ont plutôt tendance à retourner vers la grande distribution du meuble, et vers des tarifs moins onéreux », a justifié Stéphane Larue. Le siège rembouré devrait tout de même enregistrer + 10 % à + 13 % de CA vs 2019.

"Si la literie a été un moteur du marché pendant 10 à 15 ans, les choses se tassent" Stéphane Larue, IPEA

C’est la literie qui ferme la marche en 2022. Ce segment pourrait enregistrer un léger recul de CA en 2022 vs 2021 (- 2 %), ou au mieux une légère croissance (+ 1 %) ; malgré des paniers moyens en hausse, notamment grâce au développement des gammes de grande taille. « Si la literie a été un moteur du marché pendant 10 à 15 ans, les choses se tassent. Les arbitrages au sein des ménages se sont faits sur d’autres meubles de la chambre et d’autres pièces de la maison », résume le directeur des études de l’IPEA. La literie devrait finir l'année avec une petite croissance de + 3 % à + 6 % vs 2019, bien inférieure à celle des autres segments du marché du meuble.


Une décoration peu dynamique
« La décoration a été un peu mise de côté par le consommateur en 2020 et 2021 », a rappelé Christophe Gazel, directeur général de l’IPEA, qui préfère donc comparer les résultats 2022 à ceux de 2019. Et l’expert annonce « une légère baisse du marché de 2 % en valeur », qui s’explique notamment par un phénomène concret : « Beaucoup de nouveaux entrants de type discount génèrent des volumes, mais pour des valeurs extrêmement faibles… » Les tapis sont Par rapport à 2021, la décoration enregistre + 5 % de CA, avec une belle performance pour les arts de la table (+ 9 %)

 

⫸ Retrouvez ultérieurement, sur notre site Internet, la suite de notre synthèse avec des éléments sur les évolutions des circuits de distribution, les perspectives 2023 et les ventes d’occasion. En attendant, couvrez les dernières actualités d'Univers Habitat


marque de l'article :
  • ipea


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché mobilier

copyright© 2023 | Site : JCD.web