[ salon ] En s'inscrivant dans l'air du temps, le salon du Meuble de Bruxelles prend de l'ampleur

À travers une thématique forte et omniprésente sur le salon – « Bubble Up your Business » – le Salon du Meuble de Bruxelles a rencontré un véritable succès, pour cette édition 2022 qui se tenait du 6 au 9 novembre au traditionnel parc des expositions Brussels Expo Heysel. Au total, 215 exposants (+47 par rapport à 2021) ont pu présenter leurs nouveautés dans des conditions de retour à la normale face à 17 461 visiteurs, eux aussi, en augmentation (+8% vs 2021).

Texte : Camille Borderie - Photos : Anthony Thiriet, Camille Borderie & Laurent Dollez

publié le Mardi 29 Novembre 2022

Précédente Suivante

Alors que le Salon du Meuble de Bruxelles était le premier évènement à ouvrir ses portes l’an dernier après une longue période sans rencontres physiques, son importance a de nouveau été confirmée dans le secteur du meuble en cette année 2022 riche en actualités et rebondissements. L’équipe derrière l’organisation de l’évènement ayant été entièrement remaniée, nous avons eu l’occasion de découvrir les nouveaux visages prêts à maintenir la réputation du salon et relever de nouveaux défis. Glenn De Maeseneer, nouveau Directeur Général du salon, et Thomas Hibert, nouveau Responsable Marketing et Communication, avaient donc l’honneur de se présenter, pour la première fois, lors de la traditionnelle conférence de presse organisée le 2ème jour du salon.

En présence de Filip De Jaeger, Directeur Général de Fedustria, ils ont dressé les statistiques actuelles du marché du meuble en Belgique, révéler les chiffres de cette édition ainsi que dévoiler les ambitions d’un salon qui se veut dans l’air du temps et à portée internationale. Alors que le secteur du meuble a performé durant et après la crise du Covid, tant du côté de la France que de la Belgique, la Fédération Belgique de l’industrie du textile, du bois et de l’ameublement (Fedustria) dresse aujourd’hui un bilan plus sombre. Au cours du 1er semestre 2022, le chiffre d’affaires de l’industrie belge de l’ameublement a, certes, enregistré une croissance de +2,9% en valeur mais aussi une baisse -13% en volume par rapport à 2021. En raison, notamment, d’un contexte extérieur qui ne laisse rien présager de bon pour l’avenir : la forte poussée inflationniste, la crise énergétique et, enfin, l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Néanmoins, le salon du Meuble de Bruxelles a su prouver une nouvelle fois son soutien envers le marché et offrir une parenthèse de plaisir et de commerce aux visiteurs, comme aux exposants.

« Lors de cette édition, nous avons tous constaté que le salon était particulièrement beau et élégant » déclare Thomas Hibert. « L’envie du secteur nous a également marqué, et nous avons ressenti une grande volonté et motivation du côté de nos exposants » ajoute-t-il.

Une édition 2022 particulièrement convaincante et novatrice

En pénétrant dans l’enceinte du parc des expositions Brussels Expo Heysel, nous ne pouvions que faire le constat que le salon, qui arborait une scénographie festive, était bien rempli. Avec une hausse de 20% du nombre d’exposants par rapport à 2021 et sur une surface d’exposition agrandie de 6800 m2, l’offre ne pouvait être que convaincante. Quelques différences notables l’ont par ailleurs distinguée des années précédentes.

Certains secteurs ont été agrandis, tels que le palais 6 baptisé « Brussels By Night » dédié aux spécialistes du sommeil, qui a vu l’arrivée de 10 nouveaux exposants. Parmi eux, les marques M-Line, Van Os Slaapkamers, Kreamat, Colmol, Bijnen, Ultima ou encore Velfont. Les organisateurs ont également inauguré le concept « Bubble Up Your Store » au sein du palais 3, où étaient mis en avant un volet plus « commercial » avec une sélection de fournisseurs inspirants autour du magasin de demain (livraison, sonorité, atmosphère, éclairage…) et des informations utiles sur la manière d’accroître le rendement des magasins, en proposant une offre omnicanale au goût du jour. En parallèle, le salon mettait à l’honneur les créateurs et écoles de design, pour lesquels un prix spécial a été accordé lors des Balthazars.

Un salon à portée internationale

L’aspect international du Salon du Meuble de Bruxelles n’est pas à omettre, puisqu’il s’agit de l’un de ses atouts majeurs. Cette année, il comptait 130 exposants étrangers, contre 103 en 2021, soit une hausse de 25%. Le salon confirme donc son identité internationale avec des pays de plus en plus hétéroclites. À titre d’exemple, 7 exposants étaient originaires de Scandinavie. Sur les 17 461 visiteurs, nombre d’entre eux venaient également de l’étranger, dont ceux en provenance du Royaume-Uni et de l’Irlande, en grande hausse par rapport à l’année dernière. Une tendance internationale, que les organisateurs souhaitent renforcer dans les années à venir.

Le digital et l’expérience prennent les devants

Avant même de se rendre au salon de Bruxelles, force était de constater que la communication digitale, en amont de l’évènement, a été largement déployée. « Nous sommes convaincus que le physique et le virtuel sont destinés à se compléter. C’est pourquoi nous avons lancé un nouveau blog, alimenté d’une newsletter intitulée « BRUSSELS FURNITURE afFAIR ». Ces articles remplaceront notre habituel magazine BE. Pour nous, ce blog est aussi l’occasion d’offrir une visibilité accrue à nos exposants en dehors des quatre jours du salon » précise Thomas Hibert. Au-delà du digital, le salon offrait cette année l’opportunité de vivre une expérience quelque peu différente. Une pièce, destinée à d’étonnantes machines situées proche de l’entrée, était distribuée aux visiteurs pour enrichir leur visite. Prenant place du 5 au 8 novembre 2023, le Salon du Meuble de Bruxelles nous réserve encore de belles surprises !

 


BALTHAZARS 2022 : UNE ÉDITION TRIOMPHANTE

Comme chaque année, la soirée de remise des prix des prestigieux Balthazars représentait un évènement de grande ampleur. Jamais autant de candidats ne s’y étaient présentés ! Au total, 110 produits ont concouru, dont 65 provenant d’exposants étrangers. Avec une nouveauté notable cette année : l’attribution d’un Magnum à un jeune designer prometteur issu de la Design Street pour les étudiants des écoles Thomas More et Saint-Luc ainsi que de jeune designers représentés au palais 3. Composé de Marie-Anne Desiere, Frances Van Der Steen, Veerle Windels et Hans Le Compte, le jury est arrivé au verdict final :

  • Catégorie Best of Belgium : MOBITEC pour sa table Blossom

Les deux lauréats sont : Theuns avec Napoli et MichelDenolf avec Ritmo

  • Catégorie Best International : KLER pour son canapé brut et robuste Cheers

Les deux lauréats sont : Cacio avec Woodland et EgoItaliano avec Pongo

  • Catégorie Love at First Sight : THE BEDS pour sa collection Pola

Les deux lauréats sont : Passepartout avec Plectrum et Kler avec Emotion

  • Catégorie Innovation : SOFAR pour son concept de canapé circulaire So Far So Good

Les deux lauréats sont : Topstar avec sa Chaise Outdoor et Toon de Somer avec Edo

  • Catégorie Design Street-Academy : Boukje Adriaensen pour sa table élégante Lili

marque de l'article :
  • Salon du meuble de bruxelles


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché mobilier

copyright© 2023 | Site : JCD.web