[ salon ] SANS COMPLEXE ET FORT DE SA RENOMMÉE, LE SALON DU MEUBLE BRUXELLES S’INSCRIT DANS LE FUTUR ET SE DONNE LES MOYENS D’Y PARVENIR !

À trois semaines de l'ouverture du Salon du Meuble Bruxelles, nous avons eu le plaisir d'interviewer Glenn De MAESENEER, nouveau Directeur Général du salon.

Meuble Bruxelles, véritable salon international, accompagne les professionnels du secteur de l’ameublement depuis 85 ans, ce qui en fait le plus ancien salon du meuble d’Europe. S’il a su prendre de l’ampleur en restant un événement à taille humaine, ni trop grand à visiter, ni trop cher pour y exposer, et sans perdre de son ADN chaleureuse et courtoise, il a surtout prouvé sa capacité à se renouveler, toujours avec un ton décomplexé et décalé. En témoigne, le slogan de cette année « Bubble up your business ». Depuis deux mois, un nouveau directeur général, Glenn De Maeseneer, partage sa mission avec une équipe aguerrie et le soutien sans faille du Comité de Direction du salon. Il revient pour Univers Habitat sur son parcours, son objectif de rendre le salon plus international – comme le prouve déjà l’édition 2022-, et ouvert au digital, pour être toujours plus à l’écoute et dans l’aide à la croissance du marché du meuble, et ce, toute l’année. (Propos recueillis par Sabrine Moressa).

publié le Mardi 18 Octobre 2022

Précédente Suivante

Glenn vous voilà directeur général du salon du Meuble Bruxelles depuis un peu plus de 2 mois, mais cela fait déjà 4 ans que vous avez intégré son organisation. Expliquez-nous un peu votre parcours ?

Étudiant, j’ai intégré une entreprise spécialisée dans la production de données statistiques, graphiques et biométriques (habillage virtuel, réalité augmentée…) qui enrichissent et interagissent sur le direct TV, notamment sur les événements sportifs. À la fin de mes études, on m’a confié de créer une filiale à Dubaï, suivi, d’un pilotage de différents projets en Allemagne. Après 8 ans, j’ai intégré une entreprise allemande de conception et installation d’espaces bien-être (Spas) à destination des professionnels et du grand public. Après cette expérience j’ai pris une année sabbatique en travaillant bénévolement pour une ONG et à mon retour en 2019, j’ai intégré l’organisation du salon Meuble Bruxelles. Si j’ai commencé par la vente d’espaces exposants, j’ai rapidement évolué vers un mix, entre management de projets et vente, puis la prise de responsabilité de 3 halls, jusqu’à l’opportunité de la direction générale du salon.

Votre nomination et la nouvelle organisation de votre équipe, témoignent d’une volonté d’évolution pour le salon. Comment se matérialise-t-elle ?

Le salon du Meuble Bruxelles bénéficie d’une excellente réputation à travers toute l’Europe. Nous sommes considérés comme un salon réaliste sur le plan commercial et qui, comme vous l’avez écrit, a su garder son accueil chaleureux avec beaucoup d’égards pour ses exposants et ses visiteurs, comme le rappelle notre teasing « A WARM WELCOME IN BRUSSELS ». Notre bonne organisation est plébiscitée, et les exposants comme les visiteurs sont unanimes : faire des affaires à Bruxelles est un plaisir. Autant de qualités que nous entendons préserver. Meuble Bruxelles est un salon stable et de confiance, qui a une parfaite connaissance du meuble et qui soutient le marché. Notre longue histoire est gage de compétences, mais nous donne une image un peu « vieillotte », qu’il nous faut effacer. Nous nous sommes attelés à la rajeunir et aujourd’hui nous sommes pleinement investis à renouveler le digital avec une communication omniprésente toute l’année. Il nous faut donner à mémoriser et à interagir avec le marché. Pour ce faire nous créons une plate-forme de la branche meuble, pro-active, dynamique, tendance et source de business. Ce gros investissement nous a amené à interrompre notre magazine print qui n’avait plus de raison d’être pour renforcer le digital en newsletter, blog… Sur le salon nous créons un nouveau segment autour du magasin de demain en proposant tous les services (livraison, sonorité, atmosphère, éclairage…) afin d’accroître le business de la distribution, et nous avons élargi ce segment aux écoles de design. Nous sommes une équipe soudée et complémentaire avec Christine De Visscher, Responsable Opérationnelle et Thomas Hibert, Responsable Marketing et Communication. Nous prenons les décisions collégialement, et nous regardons le futur avec confiance et courage.

Revenons à cette édition 2022, qui se tient du dimanche 6 novembre au mercredi 9 novembre 2022

Aujourd’hui plus de 90% du salon est occupé, et nous sommes revenus au même niveau que 2019. Nous constatons une bonne évolution, réaliste à nos yeux, avec des exposants qui baissent leur superficie, ce qui nous permet d’en avoir plus. L’aspect international de Meubles Bruxelles est un atout majeur que nous allons exploiter encore plus, même si sur cette édition nous avons déjà 130 exposants étrangers, contre 103 en 2021, soit une hausse de 25%. Autre point marquant, leurs origines : Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Roumanie, Espagne, Suède, Suisse, Grande-Bretagne… renforcent notre offre internationale. Nous avons travaillé aussi à augmenter les différents secteurs, notamment Brussel By Night, avec 50% d’exposants de plus dans la literie. Enfin notre objectif, comme tout organisateur de salon est d’augmenter le visitorat. Nous nous sommes fixés de dépasser les 20 000 visiteurs – qui promettent eux aussi d’afficher un profil plus international-, dont 10% de nouveaux visiteurs. Nous avons renforcé notre campagne promotionnelle auprès des pays scandinaves, en complément des actions habituelles sur le Benelux, la France, l’Allemagne... Un salon est un investissement pour les industriels, aussi nous les avons pleinement sécurisés sur le maintien de l’événement, et c’est très important. Nous sommes prêts, et de nombreuses nouveautés de produits attendent nos visiteurs.



article par la rédaction

contactez la rédaction

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché mobilier

copyright© 2022 | Site : JCD.web