[ marques ] Meubles Demeyere repris depuis le 31 mars par le groupe marocain Safari

Vu chez BFM TV : Le groupe marocain Safari reprend Demeyere à travers Cema Bois de l'Atlas, qui se présente sur son site internet comme le premier producteur de contreplaqué en Afrique. Il prévoit la reprise de 478 des salariés sur 716.

 

publié le Mercredi 06 Avril 2022

Précédente Suivante

Le tribunal de commerce a désigné jeudi le groupe marocain Safari comme repreneur du fabricant nordiste de meubles en kit Demeyere, placé en redressement judiciaire début décembre, dont 238 salariés seront licenciés.

En effet, l'offre de Safari prévoit la reprise de 478 des salariés de Demeyere, qui employait au 1er mars 716 personnes, majoritairement dans le Nord mais aussi en Charente. Safari reprend l'ensemble des actifs et des activités du fabricant de meubles d'entrée de gamme, pour une somme de 4,9 millions d'euros.

Les salariés de Demeyere, dont les principaux clients sont Conforama, Leroy-Merlin et But, préféraient les offres de deux sociétés séparées, qui se seraient partagé actifs et marchés : la société Innov'Axe pour le Nord et Media Market pour la Charente, avec le maintien en tout de 472 salariés.

"Innov'Axe s'avérait plus séduisant sur le plan stratégique mais Safari a les reins plus solides, l'assise financière n'est pas la même", a résumé auprès de l'AFP l'avocat des salariés du Nord, Rudy Ouakrat.

Trois sites de production au Maroc et au Gabon.

Dans le contexte de la guerre en Ukraine, "si l'envolée des prix des matières premières se maintient, Safari pourrait être mieux a même de tenir qu'Innov'Axe", a-t-il ajouté pour expliquer le choix du tribunal de commerce.

Pour les 238 salariés licenciés, "le PSE sera très faible, il y aura le minimum du minimum, car la trésorerie est exsangue", a déploré l'avocat.

"Dans les deux offres, il y avait des trous dans la raquette, des catégories professionnelles mal prises en compte. Safari supprime tous les agents de maintenance, mais garde les techniciens et Innov'Axe reprenait aussi un peu plus d'opérateurs de production, mais cela se joue à cinq ou six personnes", a commenté le délégué syndical central FO Michaël Dhooge, représentant des salariés pendant la procédure.

Dans un communiqué, le directeur général de Demeyere, Jean-Marc Bailleux, a salué "le professionnalisme et le sens des responsabilités dont chacun (des salariés) a fait preuve depuis décembre dernier", continuant "à livrer des centaines de milliers de meubles avec un niveau de qualité et un sens du service reconnus par nos clients".

Vu sur BFM TV.



article par la rédaction

contactez la rédaction

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché mobilier

copyright© 2022 | Site : JCD.web