[ analyse ] Colloque IPEA "Perspectives Meuble & Maison 2022" : de bons présages pour le secteur du meuble

L’IPEA l’avait déjà annoncé : 2021 sera l’année de la « croissance ». Afin de bien comprendre et analyser les données du marché en 2021 et les perspectives 2022, l’institut d’études, spécialiste des marchés de l’aménagement et de la décoration de la maison, en a révélé les chiffres et en offre l'analyse durant son traditionnel colloque "Perspectives Meuble & Maison 2022" organisé lors d'un évènement physique et digital ce jeudi 16 décembre.

publié le Vendredi 17 Decembre 2021

Précédente Suivante

"Depuis le début de la crise, le rapport à la maison a changé. C'est la raison pour laquelle le secteur du meuble a connu une très forte croissance, qui devrait perdurer en 2022. L'année 2021 a commencé par un rattrapage des 4 premiers mois de fermeture, puis est finalement parvenue à compenser le déficit de l'année 2020. Le secteur a ainsi connu une croissance de +13,6% des ventes par rapport à 2020 et de +8,3% par rapport à 2019" explique Stéphane Larue, Directeur des Études de l'IPEA. Ces résultats particulièrement positifs pour le secteur du meuble, nous amènent donc à penser que l'année 2022 n'en sera que meilleure et devrait passer le cap, selon les dires de Stéphane Larue, des 15 milliards de d'euros de chiffre d'affaires, alors que celui-ci atteint aujourd'hui 14 milliards. 

Des secteurs unanimement en croissance 

  • Meuble de cuisine : +16% / +19% par rapport à 2020 et +13 / +16% par rapport à 2019
  • Siège rembourré : +15 / +18% par rapport 2020 et +9 / +12% par rapport à 2019 
  • Meuble de jardin : +13 / +16% par rapport à 2020 et +17% / +20% par rapport à 2019
  • Meuble de salle de bain : +10 / +13% par rapport à 2020 et +4% / +7% par rapport à 2019
  • Literie : +11% / +14% par rapport à 2020 et +2% / +5% par rapport à 2019
  • Meuble meublant : +9% / +12% par rapport à 2020 et +2% / +5% par rapport à 2019

De son côté, la décoration connaît un "grand écart" avec un engagement moindre du côté du consommateur, qui s'engage plutôt sur l'aspect fonctionnel de la maison. Même si elle passe en second plan avec des écarts considérables entre les différents univers (luminaire, arts de la table, objets de décoration, textile de nuit/lit, coussins et accessoires, tapis, habillage de fenêtres), elle enregistre de belles performances néanmoins (+0,5% par rapport à 2020 et -6,4% par rapport à 2019). 

Une montée en gamme en distribution 

La volonté de monter en gamme de la part du consommateur, profite notamment aux Spécialistes qui enregistrent des croissances comme ils n’en n’ont jamais réalisé : +22/+25% par rapport à 2020 et +19% / +22 par rapport à 2019.

Du côté des enseignes Ameublement milieu-haut de gamme, la croissance dure depuis 1 an et demi et ceci de manière soutenue : +18%/+21% par rapport à 2020 et +11%/+14% par. rapport à 2019. Il s'agit là d'un mouvement de fond pour des consommateurs qui ont passés un cap. 

Les Grandes surfaces de bricolage ont, sans surprise, connu d'excellents scores également : +11%/+14% par rapport à 2020 et +14%/+17% par rapport à 2019.

Finalement, le E-commerce a connu des performances plus mesurées que pour les enseignes physiques (+5%/+8% par rapport à 2020 et +11%/+14% par rapport à 2019), car une priorité évidente a été redonnée aux magasins depuis leur réouverture. 

La Grande distribution ameublement a, quant à elle, connu une croissance par rapport à 2020 (+7%/+10%) et demeure en recul par rapport à 2019 (-4%/-1%). Cela s'explique à travers les deux enseignes majeures qui ont dû fermer de nombreux points de vente en 2021 et en raison des problèmes de fermetures administratives davantage marquées sur ce circuit (surface de ventes de + de 20 000 m2 notamment). 

Une production française qui peine à retrouver son niveau 2019 

La production française est en croissance par rapport à 2020 (+17,9%) mais elle peine à revenir à son niveau de 2019 (-2,3%). Le meuble de cuisine est le seul à sortir du lot, avec une production qui repart depuis quelques années. De son côté, le commerce extérieur de meubles connaît un redémarrage assez important, avec, à nouveau, de belles performances sur la cuisine. Les importations, notamment, repartent de manière beaucoup plus soutenue (croissance de 11% en valeur sur le cumul des 10 premiers mois) notamment du côté de la literie, du meubles et sur la partie siège.

De belles opportunités pour 2022 

2022 ne devrait pas connaître de "chute" dans les intentions d'achats des consommateurs. Certains facteurs expliquent cela : 

  • Des déménagements à un niveau jamais atteint 
  • Une forte épargne possible
  • Une poursuite de la montée en gamme du consommateur
  • Un engouement pour la maison toujours vif

Le baromètre mensuel établit par l'IPEA a notamment mis en lumière les produits plébiscités par les consommateurs : le canapé est toujours en tête, arrivent ensuite les chaises, la table, l’étagère-bibliothèque, le sommier-matelas, le lit, le fauteuil... et du côté de la déco, les objets et luminaires sont en tête. 

Toutefois, certains freins ne sont pas à négliger, tels que les problèmes de stocks avec la difficulté de s’approvisionner, la hausse du prix des matières premières, la baisse du pouvoir d’achat au premier semestre 2022 (le consommateur sera t-il toujours enclin à acheter ?) et l'arbitrage des ménages défavorables à l’équipement de la maison.

En 2022, les consommateurs devraient donc continuer à investir dans leur intérieur, notamment en meubles de salle de bain et en sièges. Du côté des enseignes, 2022 sera également l'année de la franchise, avec des réseaux qui entendent se consolider sur le territoire. 


marque de l'article :
  • ipea


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché mobilier

copyright© 2022 | Site : JCD.web