[ distribution ] STORY, un congrès sous le signe de la cohésion

La centrale Story et ses magasins se sont retrouvés sous le soleil de Valence, en Espagne, du 14 au 17 mai, pour leur congrès qui réunissait 30 personnes, soit la moitié du réseau. Au programme, développement, communication et visites d'usines.

publié le Mercredi 26 Juillet 2017

Précédente Suivante

Les quatre jours de congrès ont permis d'alterner séances de travail et moments de détente sous le soleil de Valence.

Le congrès a été placé sous le triple signe du travail, de la découverte et de la détente. Les participants ont pu prendre connaissance, lors des séances de travail, du développement du réseau, qui s'accélère depuis 2016. Trois points de vente ont récemment ouvert dans l'Est et le centre du pays, à Metz (57), Forbach (57) et Angers (49). Deux autres ouvertures sont programmées d'ici à la fin de 2017 à Thionville (57) en septembre et à Valenciennes (59) en octobre. L'enseigne maintient ainsi ses prévisions d'ouvertures. Rappelons que le réseau, qui a clôturé l'exercice 2016 par une progression de près de 25%, s'élève aujourd'hui à 35 magasins. » D'autres créations sont pré- vues entre la fin de 2017 et le début de 2018 «, annonce Xavier Rondeau, PDG de l'enseigne Story, avant d'ajouter : » les démarrages des derniers magasins ouverts se sont avérés très satisfaisant, au-delà, même, de nos attentes «.

Nouveau site internet

Le congrès a permis de faire le point sur les nouveaux outils de l'enseigne, dont son nouveau site internet qui sera opérationnel dans quelques semaines. La nouvelle mouture du site www.story.fr se verra actualisée pour ce qui est de son design et de son ergonomie, et quant à son usage. Le site se verra adapté à tous les supports désormais utilisés par les internautes, ordinateurs, mais aussi tablettes et smartphones.

Les 30 participants ont été conviés à visiter deux sites de production espagnols fournisseurs de Story. Dans l'usine Mobliberica, ils ont pu admirer le savoir-faire de la marque sur le travail du métal qui lui permet d'obtenir des soudures irréprochables et proposer des collections de tables métal avec dessus céramique. Deuxième visite, à l'usine Fama, qui se consacre à la fabrication de salons personnalisables. Là encore, ils ont assisté à certaines étapes du processus de fabrication des sièges dont la découpe des tissus. Effectuée au laser, elle permet une très grande précision et une perte minimale. Tous les déchets sont recyclés et font ainsi de Fama l'une des usines les plus » vertes « d'Espagne. Au final, le congrès a permis de rapprocher encore les magasins : » nous avons pu constater qu'il existait vraiment un esprit » réseau «. Il y a une cohésion très forte entre les différents magasins, et avec nos équipes «, conclut Xavier Rondeau.


marque de l'article :


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché mobilier

copyright© 2022 | Site : JCD.web