Bruxelles dans les starting-blocks

Le Salon du Meuble Bruxelles est devenu l'un des principaux rendez-vous professionnels du secteur du meuble européen. Sur sept halls et 66 000 m2, les visiteurs, pourront découvrir les nouveautés en meubles contemporains milieu de gam

publié le Lundi 01 Aout 2016

Précédente Suivante
Lieven Van den Heede, directeur du salon, nous livre quelques éléments quant à  l'actualité de la prochaine session.Univers Habitat : Comment évolue le recrutement des exposants pour la prochaine édition du salon ?Lieven Van den Heede : Le salon du Meuble de Bruxelles, qui se déroulera du 6 au 9 novembre prochain, compte, en cette mi-juillet, 85 % de taux de remplissage, un chiffre qui monte en puissance de jour en jour. Plusieurs halls affichent ainsi déjà  complet. Le nombre de stands sera pour cette édition, comparable à  celui des éditions précédentes, soit entre 250 et 300. Nous notons toutefois une tendance à  des stands plus grands. Les fournisseurs, satisfaits de la manifestation, ont tendance à  vouloir peaufiner leur exposition, sur un plan quantitatif comme qualitatif. Le salon de Bruxelles présentera une fois encore l'ensemble de l'industrie du meuble belge, soit 34,5% des exposants, combinée à  une minutieuse sélection des principaux fabricants européens. Le tout servi par sa segmentation claire et son accueil chaleureux pour une visite efficace des visiteurs professionnels.U.H. : De nouveaux exposants vont-ils faire leur apparition à  Bruxelles ?
L.V.D.H. : Oui, aux côtés des leaders de l'ameublement
toujours fidèles, de nouveaux venus sont annoncés, notamment des fabricants portugais, tels ARC Mobilario, ou AC Moura. Nous avons aussi la satisfaction de compter cette année avec Aleal, un industriel portugais lui aussi, qui présentera des produits laqués contemporains assez haut de gamme, très en phase avec notre positionnement. Toujours parmi les nouveaux venus, nous accueillerons l'Autrichien Ada. En fait, il était déjà  là  il y a deux ans mais pas en 2015. C'est un exposant qui revient. Du côté des Français, Girardeau très fidèle au salon, revient, de même que Gautier. Ce dernier, parce qu'il accentue les magasins en franchise, exposera uniquement sa gamme Gami. Autre Français nouvel arrivant à  Bruxelles, le groupe alsacien Alsapan, de même que Mark Mobilier et Pyrenex. Ceci venant confirmer notre vocation internationale. Des exposants reviennent après une courte absence comme Confortluxe, ou encore du côté des Italiens, Calligaris.U.H. : Quelles autres nouveautés nous réserve le salon ?
L.V.D.H. : Comme chaque année, le Square proposera une nouvelle scénographie, mais c'est le regroupement Holland à  la carte, au Patio,
qui réservera le plus d'innovations. L'espace renouvelle totalement son concept visuel, pour une présentation plus moderne empreinte de fraîcheur. Son impact devrait être notable.U.H. : Dans quel contexte pour ce qui est de la conjoncture belge du Meuble belge, le salon évoluera-t-il ?
L.V.D.H. : Nous n'observons pas de grand bouleversement
en ce domaine. Notre marché du Meuble, qui a su se maintenir durant les années de crise qu'a traversé le marché européen, continue d'être stable.

marque de l'article :
  • Salon du meuble de bruxelles


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché mobilier

copyright© 2022 | Site : JCD.web