Paris, source d'inspiration universelle

Maison&Objet Paris confirme en janvier 2016 la nouvelle organisation d'implantations - initiée en septembre -, par univers et renforce son offre sur les marchés haut de gamme de la prescription.

publié le Lundi 11 Janvier 2016

Précédente Suivante
Maison&Objet rompt avec le logique d'une présentation par filière pour une organisation par univers, afin de privilégier les découvertes et intensifier l'émulation. Ce nouveau schéma d'implantations répond à  l'évolution des marchés de la décoration, dont les débouchés sont désormais globaux, mais aussi mieux répartis entre retail et contract. La circulation entre les halls, particulièrement celle des Hall 3 et 4 offre plus de respiration, notamment pour les grands stands. Elle permettra plus de fluidité et de confort pour les visiteurs. Une nouvelle organisation qui devrait générer de nouveaux contacts.
La cession de janvier de Maison&Objet Paris, se tiendra du vendredi 22 au mardi 26 janvier 2016 au Parc des Expositions Paris Nord Villepinte.Trois pôles: Maison - Objet - Luxe, Design et Architecture d'Intérieur
Pôle Maison
  • Hall1 - ECLECTIC
  • Hall2 - COSY
  • Hall 3 & 4 - ELEGANT
  • Hall 5B - ACTUEL
Pôle Objet
  • Hall 5A - FRANGANCES
  • Hall 5A - COMPLEMENTS
  • Hall 5A - CRAFT, METIERS D'ARTS
  • Hall 5A & 6 - COOK+DESIGN
  • Hall 6 - EASY LIVING
  • Hall 6 - KIDS
  • Hall 6 - FASHION
  • Hall 6 - BELOVED
Pôle Luxe, Design et Architecture d'Intérieur
  • Hall 7 - NOW DESIGN A VIVRE
  • Hall 7 - SCENES D'INTERIEUR GALLERY
  • Hall 8 - SCENES D'INTERIEUR PARIS
Textile et linge de maison
Pour permettre à  ce secteur de trouver de nouveaux débouchés, l'offre complète traditionnellement présentée dans le Hall 2 - o๠elle attirait un visitorat de spécialistes -, sera aussi en janvier dans le Hall 3, dans un environnement "charme" pour les marques les plus déco, à  l'instar du Jacquard Français (secteur ELEGANT) et dans le Hall 4, dans un environnement plus tourné vers les marchés contract. Cette nouvelle répartition permet de faire rentrer le textile dans un concept global de décoration et l'ouvre à  d'autres profils d'acheteurs.

Le secteur ACTUEL (Hall 5B), s'ouvre en janvier au contract

En effet, ce secteur dynamique du style contemporain - qui verra de nouveaux exposants, comme Gautier-, proposera une cinquantaine de marques dédiées aux solutions architecturales. Depuis des éditeurs textiles, des experts en matériaux, des spécialistes du mobilier sur mesure, des revêtements, du luminaire ou encore du carrelage. Ce dernier, accueillera la confédération de 25 sociétés italiennes de carrelages haut de gamme. En complément de cette offre, les prescripteurs pourront découvrir le stand materiO' et profiter d'une contract meeting zone, mise à  leur disposition.Scènes d'Intérieur Paris (Hall 8)
De grandes signatures, de grandes manufactures et de grandes maisons (Christofle, Moissonnier, Ralph Lauren Home, Fendi Casa...) en expression une fois par an. De l'avis des organisateurs, une offre de ce niveau de gamme rassemblée dans un même lieu, n'existe qu'à  Paris. La scénographie a été confiée au designer Noé Duchaufour-Lawrance qui a aussi travaillé sur Scènes d'Intérieur Gallery. La scénographie de Now! est réalisée par Philippe Boisselier. D'ailleurs Scènes d'Intérieur Paris du Hall 8 sera en totale connexion avec Scènes d'Intérieur Gallery et Now Design à  vivre dans le Hall 7, une passerelle évidente entre le design et l'offre haut de gamme. De plus, Now Design à  vivre accueillera une offre élargie en luminaire avec notamment les Editions Serge Mouille ou encore Sammode. Sachant que le salon Maison & Objet ne souhaite pas avoir tous les acteurs du luminaire, des tapis ou du textile puisque des salons spécifiques existent.Développement d'outils digitaux courant 2016
Maison & Objet développe une application "parcours d'expert" qui s'inscrit dans un projet global. Dans un premier temps une plateforme permettra aux exposants de présenter leurs nouveautés et la communauté des visiteurs Maison & Objet qui pourra s'y connecter et entretenir le lien. Dans un deuxième temps cela deviendra une Marketplace, un complément business en plus du lien entre visiteurs et exposants.Les Métiers d'Art en recherche de singularité
Fasse à  la globalisation des styles dans tous les pays, Craft, Métiers d'Art se veut un vivier de découvertes et son offre témoigne de son extrême vitalité. Les Métiers d'Art se tournent vers l'avenir et surprennent par leurs capacités à  se réinventer et à  trouver des pistes créatives qui repoussent les limites techniques traditionnelles. 150 artisans présenterons des objets et des créations originales et sur mesure.
WILD, la nouvelle thématique qui convoque l'esprit du sauvage
Nouvelle session signifie nouvelle thématique, nouveau Créateur de l'Année, nouveaux Talents à  la Carte mais ce sont surtout de nouvelles tendances à  découvrir à  travers les neuf Halls du Parc des Expositions de Villepinte.
Espace d'insiprations scénographié par François Bernard . Hall 7
WILD
: Thématique du salon MAISON&OBJET PARIS - Janvier 2016Désormais, les trois bureaux de style membres del'Observatoire de MAISON&OBJET se succèdent à  chaque session pour développer la thématique, reflet du travail collégial mené tout au long de l'année, sur un espace élargi.
Le nouveau Forum d'Inspirations, qui présente l'Espace d'Inspirations, à  l'initiative de François Bernard, sera prolongé par le Wild Café-Librairie, conçu par Elizabeth Leriche autour du thème du Cahier d'Inspirations, avec une sélection d'ouvrages illustrant sa bibliographie. Enfin, l'espace de conférences permettra d'ouvrir le sujet et de le restituer dans le contexte plus global des tendances actuelles.
«Chassez le naturel, il revient au galop... Entre menace de la disparition et espérance d'une renaissance, la nature reprend le dessus et s'exprime dans tous ses états premiers, du sauvage au sacré» souligne Marie-Jo Malait, rédactrice en chef du cahier d'inspirationsQuatre questions à  François Bernard (Croisements)
Scénographe de l'Espace d'Inspirations MAISON&OBJET PARIS en janvier 2016

Quels sont les éléments qui vous ont conduit à  choisir
le thème Wild ?

Lors de notre première réunion avec les membres de l'Observatoire MAISON&OBJET, j'ai partagé mon sentiment d'un courant opposant fraternellement le soft et le raw, le sophistiqué et le brut. Le thème « sauvage » est apparu au fil de nos échanges comme une synthèse. Dans le terme sauvage, qui vient du latin sylvia (forêt), il y a la fascination et la peur de l'inconnu, la limite de notre humanité. Il évoque
la sophistication du naturel et l'énergie de l'indompté, qui exercent une puissante force d'attraction sur nos imaginaires. Le sauvage, c'est l'altérité absolue. Il nous sort de notre zone de confort pour nous questionner sur notre place dans le vivant. Face aux horizons indéfinis de l'anthropocène, nous sommes portés par la nostalgie d'un lien rompu avec la nature. Les arts plastiques, la gastronomie, l'art de vivre, la cosmétique et bien entendu les arts décoratifs recherchent le sauvage et s'en inspirent.
Comment allez-vous aborder le thème ?
J'ai imaginé une approche stylistique en trois/cinq temps. L'Espace ouvre sur l'idée originelle du sauvage, avec l'évocation de la forêt profonde. Il se poursuit avec l'idée d'un ensauvagement de la ville dans ses interstices, mais aussi dans l'architecture des paysages domestiques et commerciaux. Enfin, le dernier volet de l'exposition aborde une dimension plus spirituelle du thème autour du sacré et du rituel.Y a-t-il un vocabulaire de formes et de couleurs propres au sauvage ?
On parle de formes au caractère indistinct ou brut et de couleurs qui tournent autour des gammes du jaune, du vert, du bleu verdi, du kaki, du brun terreux, de la rouille, de l'anthracite et du brà»lé. Les textures sont importantes notamment lorsqu'elles traduisent le tremblement du temps.
Les effets « méchés » sont aussi recherchés, avec par exemple le retour des tapisseries murales. Les longs poils de coton ou de laine remplacent la fourrure.
Pouvez-vous nous donner quelques exemples de créations qui illustrent le thème ?
Je pense spontanément au banc Olmo de Il Labotorio dell'Imperfetto, qui ressemble à  un tronc calciné tout droit sorti d'une forêt primordiale, ou aux formes minérales de la collection Species, éditée par Fredrikson Stallard. Dans ces deux exemples, des matériaux comme la fibre de verre
sont travaillés pour reproduire des formes primitives. Les céramiques de la collection Adaptive Manufacturing d'Olivier Van Herpt sont aussi intéressantes. Réalisées en impression 3D, elles traduisent dans une technique de pointe les influences aléatoires de l'environnement. Ce goà»t de l'indéfini est parfaitement à  l'oeuvre dans les tapis imaginés par Helmut
Lang pour Henzel Studio. Il y a aussi les planches d'herbiers développées par le Studio Marteen Kolk et Guus Kusters pour Thomas Eyck, qui illustrent une forme de néo-naturalisme. Et je trouve très inspirante la série de photographies du Suisse Charles Fréger, dans laquelle il montre des personnages en costumes issus du folklore chamanique européen. Il y a une poétique de la pensée magique et du symbolique que l'on retrouve par exemple dans la table Big Foot d'e15, o๠sous le plateau de bois massif sont gravés des dessins quasi hiéroglyphiques.

Créateur de l'Année MAISON&OBJET PARIS janvier 2016: Eugeni Quitllet

Ce designer catalan a travaillé avec de grands noms du design et c'est notamment aux côtés de Philippe Stark qu'il crée la chaise Masters
pour Kartell. A l'occasion de MAISON&OBJET PARIS janvier 2016, Eugeni Quitllet collabore également avec la marque Designer Box pour créer un objet design exclusif.Talents à  la Carte MAISON&OBJET PARIS janvier 2016 : zoom sur la scandinavie
Jonas Edvard, Troels Flensted, Katriina Nuutinen, Kjartan Oskarsson, Kneip et Färg & Blanche sont les six Talents à  la Carte de janvier 2016.
Ces designers scandinaves en devenir bénéficieront d'un espace dédié dans le Hall 7.

marque de l'article :
  • Maison & objet paris


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché mobilier

copyright© 2022 | Site : JCD.web