[ marques ] Arthur Bonnet avec Sérénité, signe « une cuisine bois » pleine de  charme et profondément actuelle

" Avec le modèle Sérénité, nous avons voulu créer une cuisine qui revienne aux sources
mais sans nostalgie et sans passéisme. L’une des composantes de la personnalité d’Arthur Bonnet,
est la porte à cadre large et le bois dans toutes ses expressions. Sérénité reprend ce grand classique de la marque en le retravaillant dans un esprit cottage revisité, avec pour les façades des portes, un bois massif pour le cadre et un plaquage chêne pour le centre à l’image du carrelage résolument moderne qui pourrait évoquer un tableau de Sonia Delaunay
." Virginie DAUTRICHE, Directrice du Marketing et de la communication de Cuisines Design Industries.

 

publié le Lundi 10 Janvier 2022

Précédente Suivante

" C’est une cuisine que nous avons voulue authentique et rassurante qui conviendra aux beaux espaces à rénover où elle prendra place avec naturel ou aux constructions contemporaines auxquelles elle conférera charme et cachet. Nous sommes très satisfaits de cette réalisation qui renouvelle complètement la conception de la cuisine en bois " se réjouit Virginie DAUTRICHE, Directrice du Marketing et de la communication de Cuisines Design Industries.

Sérénité s'est invitée en Ardèche

En effet, c'est dans une ferme en Ardèche et un joli village, qu'un couple de quadragénaires vient de s’installer avec leurs enfants, dans la belle bâtisse qu’ils ont fini de rénover. Une place de choix est réservée à l’espace cuisine et salle à manger, symbole de chaleur et convivialité.

Des portes à cadre en bois comme fil conducteur

Fil conducteur de l’implantation, la porte à cadre large en bois massif qui structure la façade en entourant un panneau central en placage chêne et dont la succession rythme la partie basse du linéaire en L comme celle des façades de l’ilot central.

Deux grands tiroirs et casseroliers créent une respiration dans l’alignement tout en optimisant les capacités de rangement de la configuration, signalons que la marque Arthur Bonnet propose des tiroirs de très grandes dimensions (parmi les plus grandes du marché), permettant d’accueillir le petit électroménager.

Coté matière, le coloris chêne blanchi introduit un élément d’authenticité supplémentaire grâce au veinage et à l’aspect brut qui évoque de façon précise, également au toucher, cette essence de bois.
Le regard s’attarde avec plaisir dans cette espace, régénéré par le caractère aéré et apaisant de la composition.

Rupture et modernité : l’esprit cottage revisité

C’est l’esprit cottage mais avec légèreté. Les armoires vitrines situées en partie haute et les niches apportent un élément de rupture et de modernité en ajoutant de la transparence en décalage avec les façades pleines. Toutes les verreries quotidiennes ou sophistiquées y trouvent une place de choix.
De même, le plan de travail compact coloris bronzo introduit un esprit pierre et métal très contemporain. Les nuances bronze-rouille jouent sur les codes les plus actuels et mettent en valeur la modernité du linéaire comme de l’îlot.

Des détails qui renforcent le parti-pris du modèle

Les poignées Origami fuselées noires ponctuent de façon graphique et sophistiquée le modèle. Le four Electrolux encastré (SÉRIE 600 SteamBake Pyrolyse) en version blanche renforce sa lisibilité en harmonie avec l’esprit Cottage revisité.

Le carrelage, avec ces grandes dalles « oversize » assemblées en puzzle et dont les formes semblent issues autant d’un carton de Sonia Delaunay synthétisent le chromatisme de l’implantation.
Blanches, brunes et noires, elles tracent une zone réservée avec beaucoup de style.

Une très belle table avec son plateau en plan de travail compact, posée sur un piétement acier (La Fabrique des pieds), entourée des chaises « Portuguese roots chair » d’Alexandre Caldas, dessine un coin repas authentique, actuel et plein de cachet.

Par ailleurs dans la partie du retour en L, des niches parachèvent l’implantation tout en l’ouvrant sur le salon dans un esprit vitrine que prolonge un séparateur mural de type bibliothèque. Mêlant le métal et le bois, ses tablettes qui reprennent le placage bois chêne naturel blanchi des façades de la cuisine, ajoutent un élément de fini et de cohérence supplémentaire à la composition. De plus, en réservant une partie alcôve il est une manière de permettre à chacun de s’isoler tout en restant proche.


 


marque de l'article :
  • Arthur bonnet


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché cuisine

copyright© 2022 | Site : JCD.web