[ enseignes ] MOBALPA : Frédéric PLUYAUD, nouveau Directeur d'Enseigne Mobalpa

Dans le cadre d'une réorganisation interne du Groupe Fournier, Philippe Croset, Directeur Général de Fournier SA, a nommé depuis le 1er septembre, Frédéric PLUYAUD au poste de Directeur d'Enseigne Mobalpa. Entré dans le Groupe Fournier il y a maintenant 20 ans, d'abord au poste d'Animateur de Réseau pour la marque Perene puis Mobalpa. Il a ensuite assuré les fonctions de Chef de Produit, de Responsable Marketing Opérationnel, puis de Directeur International. "[...] Toutes ces années m'ont forgé une conviction : faire réussir Mobalpa, c'est d'abord faire réussir nos magasins..."

publié le Mardi 22 Septembre 2020

Précédente Suivante

Frédéric PLUYAUD est loin d'être un inconnu pour Mobalpa, aussi aujourd'hui, aprés avoir passé 3 ans "en Europe", comme il le dit lui-même, il vient prendre la Direction de l'Enseigne Mobalpa, avec un bagage conséquent et complet, lui conférant une expertise aussi bien en termes de commerce, que de produit ou de marketing. Ce réseau et ses magasins, il les connaît trés bien, et c'est un atout essentiel, comme il le souligne : " Je suis ravi de la mission qui m'a été confiée et très content de retrouver les acteurs d'un réseau qui m'est cher. Toutes ces années m'ont forgé une conviction : faire réussir Mobalpa, c'est d'abord faire réussir nos magasins. C'est une réelle chance de faire partie d'un réseau. Je mesure pleinement l'investissement financier de chacun des concessionnaires, mais également leur énergie et tous leurs efforts quotidiens pour réussir. Il ont obtenu de superbes résultats en ce premier semestre si particulier et je suis convaincu que nous allons faire de belles choses ensemble."

"L'essence même du commerce, de la relation avec nos clients, repose sur 3 fondamentaux"

De son histoire professionnelle, Frédéric PLUYAUD a gardé 3 convictions majeures pour "bien faire du commerce", qu'il a souhaité partager et sur lesquelles il va s'appuyer pour atteindre les objectifs et ambitions pour l'année à venir.

  1. "Le premier : nous devons prendre soin de nos clients, toujours et en toute circonstance. Je vais œuvrer pour que notre fonctionnement soit optimum et que la satisfaction de nos clients soit au cœur de chaque étape de leur projet.
  2. En second, il me semble essentiel que chacun soit convaincu de la qualité de nos produits et capable de la transmettre. Nos produits sont exceptionnels, nous avons des gammes qui sont particulièrement bien définies et construites. Je souhaite que tous, dans notre réseau, soient à même de connaître et d'apprécier - à leur juste valeur - nos produits. Et j'insisterai aussi sur la qualité de nos conceptions, qui sont la traduction de notre savoir-faire et un pilier de notre différenciation. Nous avons une richesse intrinsèque que nous devons exploiter et sur laquelle nous devons capitaliser. Tout cela forme notre marque, notre bien commun qu'est Mobalpa.
  3. Enfin, le troisième point sur lequel je voudrais appuyer mes ambitions pour la marque et pour le réseau, c'est la culture du résultat. Tout ce que nous faisons, est là pour générer de la rentabilité et du Chiffre d'Affaires, mais c'est aussi et surtout, la base pour pérenniser nos entreprises et notre réseau. Je veux que chaque magasin puisse avoir des fondations solides, une charpente financière qui le mette à l'abri de tout écueil, et ça passe obligatoirement par cette cultrue du résultat."

LA "BIENVEILLANCE" AU CŒUR DES OBJECTIFS & AMBITIONS POUR L'ANNÉE À VENIR

Frédéric PLUYAUD entend bien s'appuyer sur ses 3 convictions, pour en faire les 3 bases de travail, qui vont axer sa rentrée et ses ambitions pour l'année à venir. Pour présenter cette vision du métiers et ses objectifs pour la marque, il a réalisé une visio-conférence le 8 septembre dernier avec les Dirigeants du réseau. Pour conclure cet échange, il a tenu à leur transmettre une valeur essentielle à ses yeux : "Je crois en la beinveillance ! Pour faire grandir notre bien commum, cette belle marque qu'est Mobalpa, je vous propose que cette façon de voir les choses anime notre quotidien. Cela ne veut pas dire '' de ne pas être exigeant'', bien au contraire. Pour être performant, nous devons bien sûr continuer d'être exigeant. Mais la posture de bienveillance doit être au cœur de notre manière de travailler ensemble, de se parler, de ne pas toujours être d'accord, mais autant, d'être à l'écoute. Je crois beaucoup en cette notion, à ce rapport entre nous." Un discours qui semble avoir trouvé écho auprès des concessionnaires Mobalpa.


marques de l'article :
  • Mobalpa
  • mobalpa
  • Mobalpa
  • Mobalpa


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants aux marques :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché cuisine

Reportages vidéos Cuisine

copyright© 2020 | Site : JCD.web