[ enseignes ] SoCoo'c : retour sur les dernières ouvertures

De Saint-André de Cubzac (33), en passant par Deauville (14) et Marquette-Lez-Lille (59) en juillet et août, suivi de Bayeux (14) en septembre, l'enseigne SoCoo'c du Groupe Fournier, poursuit son développement, avec désormais 149 magasins ouverts dans l'Hexagone.

publié le Mardi 01 Octobre 2019

Précédente Suivante

DEAUVILLE (14)

Nicolas Toucheron est un entrepreneur passionné, qui après plus d'une dizaine d'années dans la rénovation d'appartements et maisons en Normandie, c'est lancé dans l'aventure de la franchise, comme il l'explique : J'ai connu SoCoo'c par hasard en regardant une publicité à la télévision, et je me suis renseigné sur l'enseigne. J'ai contacté SoCoo'c sur internet et j'ai très vite obtenu un rendez-vous avec le développeur. Au-delà du concept magasin novateur et des produits, le point qui était important pour moi, c'est le fait que nous ayons une fabrication française. J'aimerais très vite ouvrir un autre magasin et pourquoi pas un 3ème.... ce potentiel de développement a aussi influé sur mon choix pour SoCoo'c.

SAINT-ANDRé DE CUBZAC (33)

Thierry Rousset n'en est pas à sa première ouverture, puisque concesionnaire d'une autre enseigne du Groupe Fournier depuis 1986, il est séduit de suite par le nouveau projet SoCoo'c lorsque Bernard Fournier le présente au comité des concessionnaires. Il ouvre alors son premier magasin SoCoo'c à Mérignac en 2008. Didier Desplat est alors le directeur de ce point de vente. Les deux hommes vont s'associer en 2011 pour en ouvrir deux autres en Gironde. Le 1er juillet dernier, il ont inauguré leur 4ème magasin à Saint-André de Cubzac, et à peine ouvert, il se hisse dans les 25 premiers au niveau national sur la periode de juillet. Nous avons déjà prévu d'ouvrir un cinquième magasin en 2020 en Gironde, soulignent les deux associés.

MARQUETTE-LEZ-LILLE (59)

Ici il s'agit d'une reconversion professionnelle, puisque Thierry Mortreux, avant de se lancer dans l'aventure SoCoo'c, a été directeur des opérations d'un groupe de matériel médical, puis il a ouvert et dirigé plusieurs restaurants. A la recherche d'une nouvelle activité, c'est par hasard, en allant chez un cuisiniste, qu'il a pris conscience que le ce métier avait changé, et a fait le choix de l'enseigne comme il l'explique L'ADN de la marque était parfaitement en phase avec mes valeurs, ainsi que son positionnement sur le marché. Et puis la qualité de la fabrication et son origine française sont deux atouts que les clients apprécient et moi aussi. De plus la formation est excellente et le produit tient ses promesses. J'envisage déjà un second point de vente sur la métropole lilloise... et pourquoi par un troisième.

BAYEUX (14)

Après un BAC technique dans la menuiserie, Jean-Baptiste a passé 9 ans dans l'armée. A son retour il reprend des études en management d'unités commerciales et travaille dans un magasin de meubles généraliste dans l'Est de la France, ou il restera 8 ans. Après ces diverses expériences j'ai eu envie de créer mon propre magasin et de déménager dans le région d'où ma compagne était originaire: la Normandie. J'ai rencontré les équipes SoCoo'c au salon de la Franchise et très vite le projet c'est concrétisé. Nous avons fait un superbe démarrage et nous avons un retour très positif de la part des clients. Bien évidemment j'ai le souhait d'ouvrir plusieurs magasins.


marque de l'article :
  • Socoo'c


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché cuisine

Reportages vidéos Cuisine

copyright© 2020 | Site : JCD.web