[ analyse ] Commerce spécialisé : report des soldes et fermeture des centres commerciaux, une baisse de - 25 % en février 2021

Report des soldes, fermeture des centres commerciaux de plus 20.000 m² ; les deux premiers mois de l'année se terminent avec une activité très négative pour le commerce spécialisé.
Alors qu'une nouvelle décision vient fermer des magasins supplémentaires dans vingt-trois départements, il est indispensable souligne Procos, de s'inscrire dans un processus permettant une réouverture de tous les magasins rapidement.

publié le Lundi 08 Mars 2021

Précédente Suivante

En moyenne, l'activité des magasins pour le mois de février 2021 est inférieure de - 25 % à celle de février 2020 (*).
Bien entendu, ces chiffres sont très impactés par la fermeture de plus de 20.000 magasins dans les grands centres commerciaux. Si l'on exclut les magasins fermés, l'activité des magasins du commerce spécialisé ouverts a légèrement progressé de + 3 %.
Cette faible croissance démontre combien le transfert d'activité vers les magasins ouverts est très réduit. Pourtant, lorsque l'on analyse l'évolution de la fréquentation des magasins de l'observatoire Procos/Stackr (**), alors que la fréquentation des magasins en centres commerciaux s'écroule (- 48 % en février), les magasins en centre-ville profitent d'une augmentation de + 20 % en moyenne, en particulier dans les centres-villes de taille moyenne.

Cette fermeture des centres commerciaux produit un impact différent selon les secteurs d'activité en fonction du pourcentage de magasins présents dans ce type de lieu. Si l'on exclut la restauration à table, le cinéma, les salles de sport, déjà fermés, l'impact de la fermeture des centres de plus de 20.000 m² fait que l'activité des magasins connaît une évolution catastrophique dans les secteurs de la beauté-santé (- 40 %), la culture-jouet (- 41 %), le textile, (- 36 %) et la chaussure (- 24 %). Même le secteur de l'alimentaire spécialisé pourtant autorisé à rester ouvert est très impacté par l'écroulement des flux dans les centres commerciaux et se trouve dans l'obligation de fermer des points de vente par manque de clients (- 25 %).

Seul l'équipement de la maison réalise à nouveau un mois positif (+ 17 %). Le secteur est favorisé
par l'appétence des Français pour des dépenses concernant leur logement, le fait d'être moins dépendants des soldes et d'être beaucoup moins présents dans les grands centres commerciaux fermés.

Procos de rappeler : Le report des soldes a été une très mauvaise décision puisque, cumulé aux mesures sanitaires, il a généré un très mauvais mois de janvier suivi d'un mois de février tout aussi mauvais car fortement impacté par le couvre-feu et la fermeture des centres de plus de 20.000 m².


marque de l'article :
  • Procos


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché brico jardin

copyright© 2021 | Site : JCD.web