[ distribution ] Ollca : Commerçants et artisans se digitalisent : CA en hausse de +1655%

La période de confinement actuelle entraîne des restrictions de déplacement et impacte l'activité personnelle et professionnelle de chaque citoyens de France … Ces changements dans notre quotidien ont déjà des effets significatifs pour les artisans et commerçants des métiers de bouche qui ont pris le parti de se digitaliser. La plateforme e-commerce Ollca.com enregistre une progression importante de demande de la part des artisans et commerçants des métiers de bouche.

publié le Jeudi 09 Avril 2020

Précédente Suivante

La plateforme Ollca.com (anagramme de local), lancée en juin 2017 par Victor Gobourg, à destination des artisans et et commerçants des métiers de bouche, vient répondre à une réelle demande, et constate depuis le début du confinement des résultats spectaculaires : une intensité de visites des consommateurs, une augmentation du CA et une demande forte de la part des commerces de proximité d'adhérer à la plateforme. Implantée dans 17 villes de France, la société Ollca compte 400 commerçants partenaires et ne cesse de voir augmenter ce chiffre.


Une augmentation du CA des artisans et commerçants

La plateforme constate une augmentation de +€‹1€‹655% de CA apporté aux artisans et commerçants€‹entre février et mars dont la période de confinement sur l'ensemble des régions dans lesquelles Ollca est implantée (Paris, Lyon, Bordeaux, Lille, Rennes, Montpellier€‹…)
De plus, plus de la moitié du CA de mars a été réalisé sur la première semaine d'avril. En effet, +20% de trafic et +32% de CA en plus sur la semaine du 30 mars au 5 avril comparé à la semaine précédente.
Un boom pour les artisans et commerçants qui ont fait le choix d'adhérer à la plateforme, permettant ainsi à leurs clients de commander en ligne et de se faire livrer via l'acteur Stuart.


Une augmentation du trafic sur les boutiques des artisans et commerçants
Ollca constate également + 623% de visiteurs sur les boutiques en ligne des commerçants entre février et mars 2020 dont +€‹300% de trafic sur les boutiques des commerçants via la plateforme sur la première semaine de confinement.
Un résultat qui risque de s'accroître avec la fermeture de certains marchés et des consommateurs toujours bloqués chez eux, ne pouvant se déplacer pour acheter leurs produits frais.

Une prise de conscience des commerces de proximité
D'une manière générale, les restrictions sont de plus en plus nombreuses et les artisans et commerçants sont forcés de trouver de nouvelles solutions pour continuer à servir leurs clients. C'est ainsi que la digitalisation s'ouvre à eux avec une accélération très nette du nombre de demandes d'adhésion à la plateforme avec plus de plus de 25 demandes entrantes de commerçants par jour contre 20 demandes entrantes par semaine depuis début mars et 5 demandes en temps normal.
En effet, les consommateurs voués à rester confinés chez eux pour une durée plus longue que prévue et des restrictions de plus en plus nombreuses, auront de plus en plus recours à la livraison pour tous leurs produits frais. Afin de continuer à répondre aux demandes des consommateurs et les fidéliser, les commerces de proximité ont compris la nécessité de passer à la digitalisation€‹, souligne la plateforme e-commerce Ollca.


marque de l'article :
  • Ollca


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché brico jardin

copyright© 2020 | Site : JCD.web