[ distribution ] 10 printemps sans pesticide pour Botanic

Les 24 et 25 mars ainsi que le 31 mars et 1er avril, l'enseigne de jardinerie naturelle BOTANIC, propose à  ses clients, de rapporter en magasins leurs pesticides et en échange des produits rapportés, chaque participant recevra un bon d'achat de 5 € ! Botanic, rappelons-le, qui dès 2008 prenait la décision de supprimer tous les engrais et pesticides chimiques de synthèse de ses rayons,

publié le Mercredi 25 Janvier 2017

Précédente Suivante

Botanic renouvelle son opération de collecte de pesticides qui depuis sa mise en place a permis de récupérer plus de 35 tonnes de produits phytosanitaires, sous forme liquide, solide, ou d'aérosol et de les détruire par l'organisme Triadis, spécialiste de la gestion des déchets**. Il s'agit pour l'enseigne de jardinerie d'offrir un véritable service aux particuliers jardiniers amateurs, dont plus de 40 % déclarent ne pas savoir quoi faire de leurs produits chimiques*** (produits de bricolage, jardinage, automobile...). Depuis 2008 et avec cette nouvelle édition, Botanic rappelle qu'elle n'a pas attendu la loi pour agir et qu'elle anticipe les prochaines mesures législatives en matière d'interdiction de vente et d'utilisation des produits phytosanitaires chimiques de synthèse par les particuliers.

La Semaine pour les Alternatives aux Pesticides

Orchestrée par l'association Générations Futures, la Semaine pour les Alternatives aux Pesticides (SPAP) est une opération nationale et internationale annuelle ouverte à  toutes et tous, visant à  promouvoir les alternatives aux pesticides. Tout au long de l'évènement qui se tiendra du 20 au 30 mars 2017, le public est invité à  mieux s'informer sur les enjeux tant sanitaires qu'environnementaux des pesticides et sur leurs alternatives au travers de centaines de manifestations partout en France et dans une vingtaine d'autres pays. L'opération de collecte de pesticides chez Botanic, figurera parmi les temps forts de cette semaine: www.semaine-sans-pesticides.fr

**Ils sont acheminés vers les centres de traitement agréés en vue de leur élimination.

*** Source: étude réalisée sur un échantillon de 1000 individus de plus de 18 ans, représentatif de la population française, en octobre 2015 par D2D


marque de l'article :


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché brico jardin

copyright© 2022 | Site : JCD.web