Einhell joue la carte du challenger

La marque allemande, présente en France avec une filiale dirigée par Vincent Rinié, entend se développer et poursuivre sa croissance sur notre marché. Explications.

publié le Mercredi 21 Janvier 2015

Précédente Suivante
« Nous souhaitons faire connaître Einhell auprès des professionnels français. C'est pourquoi nous avons décidé de communiquer ». Vincent Rinié, Directeur général et actionnaire de la filiale française du fabricant germanique, a expliqué sans détour sa stratégie lors de la journée presse organisée dans les locaux franciliens. Créée en 1964, l'entreprise allemande spécialisée dans le matériel électroportatif de jardinage et de bricolage est présente dans 50 pays à  travers le monde et réalise un CA de 400 M€. Pourtant, en France, cette marque historique n'a pas réussi à  percer jusqu'à  la création de la filiale en 2008. « Il y a eu plusieurs tentatives d'implantation qui ont malheureusement été des mauvaises expériences. Lorsque j'étais chez Gardena, je m'occupais de pays o๠Einhell était fortement présent et j'observais cette marque. Il y avait donc une belle opportunité de la développer en France. Nous avons démarré il y a 6 ans et nous avons réalisé l'année dernière un chiffre d'affaires de 13 M€. Maintenant, nous voulons impulser un nouvel élan » explique le directeur général. Production
Les produits sont fabriqués en Chine. Sur place, Einhell travaille avec plus de 230 personnes pour choisir les meilleures usines et effectuer les contrôles qualité. « Sur ces 230 personnes, environ 20 sont basées à  Hong-Kong pour gérer la partie financière, 210 sont à  Shanghai o๠se situent le laboratoire technique, le centre de contrôle de la qualité agrée pour les certifications et la logistique. Nous sommes en liens quotidiens avec eux » ajoute Vincent Rinié. Distribution
La filiale française de Einhell est présente sur plusieurs familles de produits. Au-delà  du jardinage et du bricolage, elle propose plusieurs références en chauffage et accessoires automobiles. Côté distribution, la marque nourrit de belles ambitions : « Nous jouons la carte du challenger. Nous avons la capacité de stocker, de livrer et nous offrons la possibilité aux petits distributeurs de lutter contre les MDD des gros acteurs du marché. Nous disposons également d'arguments forts pour le SAV. Pour une panne sur un produit d'une valeur inférieure à  100 €, nous échangeons, lorsque la valeur est supérieure, nous le réparons. Notre taux de retour est faible car la qualité de nos produits est bonne » explique Vincent Rinié. Actuellement, Einhell France réalise un CA de 1,5 millions d'euros sur le web et souhaite implanter ses produits dans les points de vente physiques. Vincent Rinié : « Les acteurs du web ont été les premiers à  nous ouvrir leur porte alors que les grands leaders ne nous ont pas reçus. Résultat, notre présence sur la toile les a interpellés et le contact s'est établi avec nous. Pour moi, la vraie notoriété passe le point de vente. Pour que notre stratégie soit efficace et rentable sur le long terme, il faut trouver un bon équilibre entre les différents canaux de distribution. Nous essayons de bien faire les choses, c'est un vrai sport pour maintenir la cohérence des prix ». Power X Change, la nouveauté 2015
Ce système exclusif électroportatif combine 1 ou 2 batteries Lithium-Ion à  associer avec 9 outils destinés à  l'entretien du jardin et au bricolage. A partir de 3 types de batterie au Lithium-Ion de puissance différente (18V/1,5 Ah, 18V/3,0 Ah, 18V/5,2 Ah) à  choisir selon le type de travail à  effectuer, le Power X Change offre la possibilité de pouvoir utiliser au jardin : tondeuse avec 2 batteries, souffleur, taille haies et encore coupe bordure et de bricoler : perceuse-visseuse et 2 perceuses visseuses à  percussion. De plus, 14 outils de jardin et de bricolage seront compatibles dès cette année. Doté d'une flexibilité maximale, Power X Change est le seul système permettant de combiner la bonne puissance au bon moment, car l'autonomie requise est déterminée par le choix de la batterie. Economique et écologique, cette technologie évite l'achat d'une batterie spécifique pour d'autres outils.

Une technologie lithium-ion unique et brevetée
Le microprocesseur permet d'éviter surcharge et surchauffe de la batterie. Sans utilisation, la batterie ne se décharge pas, l'appareil sur son support est toujours prêt à  être utiliser. De fait, 30 mn suffisent pour recharger la batterie et, si une utilisation intensive est requise, il est possible de s'en prémunir avec une deuxième batterie. De plus, le procédé dispose d'une autonomie imbattable de 30 min avec batterie de 1,5 Ah ; 1 heure avec celle de 3,0 Ah et allant jusqu'à  2 heures avec celle de 5,2 Ah. Les batteries sont légères (100 à  150 g) et s'installent par clips dans leur boitier. Solides, elles sont équipées d'une protection constituée de 3 coques pour une résistance aux chocs à  toute épreuve et sont garanties 2 ans.

marque de l'article :
  • Einhell


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché brico jardin

copyright© 2023 | Site : JCD.web