[ federations ] Bilan du e-commerce au 2ème trimestre & Baromètre de l’audience du e-commerce au 2ème trimestre 2022

Avec une progression de 10 % au 2nd trimestre, le marché global du e-commerce, ventes de produits et services confondues, conserve une bonne santé bien qu’il soit affecté, comme tous les secteurs, par les conséquences de l’inflation et de la crise énergétique. Le e-commerce enregistre 35,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires (+ 3,3 Md € en un an), porté notamment par la forte reprise des ventes de Transport / Tourisme / Loisirs. Du côté de l'audience, Mediametrie//NetRatings et la Fevad, qui publient chaque trimestre le classement d’audience des vingt premiers sites d’e-commerce, tous secteurs confondus, sur ordinateur, mobile et tablette, fait apparaitre que le nombre de cyberacheteurs au 2ème trimestre 2022 s’élève à 42,1 millions, soit près de 100 000 cyberacheteurs supplémentaires en 1 an. Pour plus d’informations voir en images le classement d’audience du TOP 20 des sites e-commerce par mois, par jour et selon les canaux

publié le Jeudi 06 Octobre 2022

Précédente Suivante

Les chiffres clés du 2e trimestre 2022

  • Le secteur du e-commerce (produits et services) a progressé de 10 % en un an et a atteint 35,7 milliards d’euros au 2e trimestre 2022
    • 14 000 sites marchands ont été créés en un an
    • Le panier moyen est en progression et s’élève à 67 euros (+ 7,2 % sur un an)
    • Les ventes de produits baissent de -17 % après le pic de ventes observé l’an dernier lors du 3ème confinement
    • Le e-tourisme poursuit sa remontée avec une croissance de +68% par rapport au deuxième trimestre 2021

Le e-commerce maintient une dynamique positive avec des disparités entre secteurs

Forte reprise des ventes Transport / Tourisme / Loisirs et effets de base sur les ventes de produits /strong>

Avec une progression de 10 % au 2nd trimestre, le marché global du e-commerce, ventes de produits et services confondues, conserve une bonne santé bien qu’il soit affecté, comme tous les secteurs, par les conséquences de l’inflation et de la crise énergétique. Le e-commerce enregistre 35,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires (+ 3,3 Md € en un an), porté notamment par la forte reprise des ventes de Transport / Tourisme / Loisirs.

Les ventes de produits décélèrent après le boom observé pendant les confinements successifs. Ce retour à la normale entraîne de facto un effet de base défavorable lié à une plus grande concurrence avec les commerces « physiques ». Le niveau des ventes de produits demeure toutefois plus élevé qu’avant la crise Covid (+ 33 % sur le secteur par rapport à 2019), signe que le e-commerce profite d’une réelle dynamique, structurelle et observable sur le long terme.

Les ventes de Voyages et Tourisme poursuivent leur essor, portées par l’envie des Français de voyager dans un contexte de décrue épidémique. Leurs ventes ont progressé de près de 68% au dernier trimestre après une croissance +135% observée au 1er trimestre.

Le nombre de transactions continue d’augmenter (+ 2,7 %), ce qui confirme l’attrait des utilisateurs pour le commerce en ligne. Le montant des transactions est lui aussi en hausse, avec un panier moyen de 67 euros (+ 7,2 %). Cette évolution est notamment constatée dans les secteurs du transport, du tourisme / loisirs et de l’eau, gaz, électricité, téléphone et TV.

La vente en ligne confirme son caractère indispensable pour de nombreuses enseignes :

  • 14 000 nouveaux sites marchands ont vu le jour en un an, soit une augmentation de 7 %, malgré une croissance plus modérée que l’an dernier (+ 16 %) lors du 3e confinement.

Les sites leaders confirment les tendances du marché

La Fevad collecte le chiffre d’affaires d’une centaine de sites leaders dans leur secteur. Le panel iCE 100 mesure ainsi la croissance d’un échantillon constant représentant près de 25 % du marché. Les faits marquants pour les sites leaders confirment ainsi les tendances du marché.

La diminution des ventes de produits s’y observe également, avec une baisse de 16,4 %. Toutes les catégories sont concernées (Habillement, Meuble / Décoration, Produits Techniques, Beauté) après de fortes progressions sur les deux dernières années. Outre un effet de base important, l’inflation, la crise énergétique, l’urgence climatique, ainsi que les changements de modes de consommation, comme le recours aux produits de seconde main, contribuent aussi à ces évolutions.

Au cours du trimestre, les enseignes magasins, qui l’an dernier à la même époque avaient vu leurs ventes en ligne dopées sous les effets du 3ème confinement, enregistrent un recul de 32%. Toutefois, leurs ventes se situent désormais 36% au-dessus de celles avant la crise Covid, ce qui montre que celle-ci a véritablement accéléré la transformation numérique du commerce physique.

Les ventes aux professionnels du panel iCE 100 maintiennent leur dynamique (+ 12,6 %).

Les sites e-tourisme du panel confirment également les très bonnes performances de ce secteur. Alors que le 2e trimestre 2021 marquait déjà une croissance de + 197 %, elles enregistrent une nouvelle reprise (+ 70 %). Les ventes dépassent ainsi de 25 % le niveau du 2e trimestre 2019.

La reprise des ventes de Voyages / Loisirs booste également les ventes sur mobile

Les ventes réalisées pour le compte de tiers (sur les places de marché) sont en recul de 11 % sur un an, avec là encore un effet de base mais leur niveau reste supérieur (+ 29 %) au même trimestre de 2019.

Malgré le recul des ventes de produits, les ventes sur mobile de l’iCM, qui cumulent ventes de produits et ventes de voyages, ont progressé de 8 % en un an et de + 41 % par rapport au même trimestre de 2019 grâce à la reprise des ventes de Voyages / Loisirs.

BAROMÈTRE DE L'AUDIENCE DU E-COMMERCE : 2ème trimestre 2022

Ce classement trimestriel permet de suivre l’évolution de l’audience des principaux sites marchands français en nombre de visiteurs et en pourcentage de la population d’internautes sur la période concernée.

D’après l’Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie, le nombre de cyberacheteurs au 2ème trimestre 2022 s’élève à 42,1 millions, soit près de 100 000 cyberacheteurs supplémentaires en 1 an.

En moyenne, 47,5 millions d’internautes (75% des Français) ont consulté, chaque mois, au moins un des sites et/ou applications du Top 20.

Peu de changements à signaler ce trimestre :

Le quatuor de tête reste inchangé avec Amazon suivi de Leboncoin, Cdiscount et Vinted.  A noter que Booking réintègre ce mois-ci le Top 5, ce qui confirme la forte reprise du secteur du e-tourisme selon les derniers chiffres publiés par la Fevad.

Les deux plus fortes progressions du Top 20 concernent Shein et Décathlon qui gagnent 5 places et se placent respectivement à la 12ème et 16ème place du classement.

Pour plus d’informations voir en images le classement d’audience du TOP 20 des sites e-commerce par mois, par jour et selon les canaux :

  • Le Top 20 des sites et applications « e-commerce » les plus visités en France – Internet Global- 2ème trimestre 2022

  • Répartition par écran du Top 20 des sites et applications « e-commerce » les plus visités en France – Internet Global- 2ème trimestre 2022

     


marque de l'article :
  • Fevad


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché blanc brun

copyright© 2022 | Site : JCD.web