[ marques ] Electrolux lance un filtre microplastiques pour lave-linge pour lutter contre la pollution croissante

Les textiles sont le troisième plus grand pollueur de microplastiques primaires dans les océans. Face à ce constat, Electrolux, lance son 1er filtre microplastiques capable de capturer jusqu’à 90% des fibres microplastiques (de plus de 45 microns) libérées par des vêtements synthétiques à chaque lavage. Il a pour but d'empêcher le rejet de fibres microplastiques via les eaux usées, ce qui représente en moyenne l’équivalent de deux sacs en plastique par ménage et par an (1).

publié le Jeudi 12 Mai 2022

Précédente Suivante

Ce nouveau filtre s’installe simplement à côté de n'importe quel lave-linge des marques Electrolux ou AEG.

  • Il intervient après le cycle de lavage et n’affecte en aucun cas la performance de l’appareil.
  • Constitué de 50% de plastiques recyclés, le filtre microplastiques a été réfléchi pour proposer aux consommateurs une solution plus responsable au quotidien.
  • Il est disponible à l'achat et le prix de vente conseillé est de 79,90 EUR.

ELECTROLUX, MARQUE ENGAGÉE

Porté par ses valeurs et son héritage suédois, Electrolux s’engage depuis de nombreuses années avec des actions concrètes pour encourager l’écoresponsabilité. La marque innove aujourd’hui avec un filtre microplastiques qui permet de capturer 90% des fibres microplastiques libérées pas des vêtements synthétiques à chaque lavage, pour contribuer à préserver les océans. En effet, les détergents utilisés dans les lave-linges et sèche-linges ne sont pas les seuls agents pollueurs. Les vêtements eux-mêmes, lors du lavage, perdent de la matière dont des fibres synthétiques, évacuées avec l’eau de lavage, pour se retrouver dans les mers et les océans. Selon le Programme des Nations Unies pour l’environnement (UNEP), l’ampleur du problème équivaut au rejet de 3 milliards de chemises en polyester dans l’océan chaque année (2).

Cette nouveauté s’inscrit dans la volonté d’Electrolux de développer des innovations et technologies contribuant à limiter l’impact sur la planète et d’accompagner les consommateurs à travers des gestes simples du quotidien. De nouvelles études ont également mis en lumière la sensibilisation et la compréhension du public à l'égard des différents types de fibres et la perception de la quantité de plastique contenue dans les vêtements. En effet, une large majorité de Français ignorent que le Nylon (77%), l’acrylique (79%), le Polyester (70%), le Spandex (80%) et le Lycra ® (83%) sont composés de fibres plastiques.

Fait intéressant : plus d'un cinquième des Français (23 %) ne sait pas non plus que le coton est une fibre naturelle

Lorsqu'on leur demande quel pourcentage de leur garde-robe est composé de fibres plastique, 96 % des Français ne le savent pas, et la majorité d'entre eux sous-estiment la quantité de moitié. L'étude montre également que la France est bien consciente de la gravité du problème et très favorable aux actions positives.

  • 77% des répondants ont déclaré être personnellement disposés à faire des choses qui demandent des efforts pour aider à lutter contre le changement climatique, un résultat sensiblement supérieur par rapport à la moyenne européenne (75%)
  • Plus des trois quarts (79%) pensent que les microplastiques posent un grave problème environnemental
  • 71 % conviennent qu'ils posent également un grave problème de santé pour les humains

"Comme le démontre notre étude, l'expression "matière synthétique" est devenue si courante que la majorité d'entre nous oublie que ces matériaux sont composés à partir de plastique ", déclare Pierre Perron, PDG d'Electrolux France. "Pourtant il y a une réelle volonté en France d'aider à résoudre ce problème de microplastiques. Il faut commencer par démocratiser les bonnes habitudes à adopter au quotidien dans nos foyers. Lors de nos lessives, il est non seulement important de bien entretenir les textiles afin de les préserver plus longtemps, mais aussi de limiter le rejet des microplastiques dans nos océans."

Les cinq étapes recommandées aux consommateurs pour préserver la planète :

  1. Laver moins - Une seule lessive peut libérer jusqu'à 700 000 microfibres.
  2. Conserver et utiliser les vêtements plus longtemps – un vêtement est porté en moyenne 10 fois avant d’être jeté (3) et un vêtement neuf peut perdre jusqu'à 8 fois plus de microfibres que le même vêtement après 5 lavages. Après cela, la libération de microfibres se stabilise à un niveau beaucoup plus bas4
  3. Charger suffisamment le tambour - il a été démontré qu'une charge de lavage plus importante réduit la libération de microfibres, en raison d'une friction moindre et d'un rapport eau/tissu plus faible.
  4. Laver à une température inférieure - des études ont montré qu'un lavage à 40°C et plus libère davantage de fibres qu'un lavage à 30°C et moins.
  5. Installer un filtre microplastiques, dont il a été prouvé qu'il réduit le rejet de microfibres dans les eaux usées.

À propos du filtre

  • Le filtre microplastiques Electrolux peut empêcher jusqu'à 90 % des fibres microplastiques d'être libérées des matières synthétiques lors du lavage, dans les eaux usées.
  • Fixé à un mur, près du lave-linge, le filtre fonctionnera avec les lave-linges Electrolux et AEG.
  • Il fonctionne en ayant une cartouche avec un filtre à mailles fines qui retient les fibres microplastiques lorsqu'elles sont libérées des vêtements synthétiques lors du processus de lavage.
  • Le filtre a un indicateur de changement qui, lorsqu'il devient rouge, indique qu'un nettoyage est nécessaire.
  • Pour un nettoyage optimal, à l'aide de la brosse de nettoyage fournie, les utilisateurs doivent jeter les fibres microplastiques dans les ordures ménagères.
  • La cartouche filtrante nettoyable peut être utilisée efficacement pendant 6 mois avant de devoir être remplacée et recyclée.
  • Le filtre ne doit surtout pas être nettoyé à l'eau courante.

(1) Assuming a weight of 5 g per grocery bag (Julien Boucher, Damien Friot – Primary Microplastics in the Oceans – IUCN 2017)

(2) https://www.unep.org/news-and-stories/story/fashions-tiny-hidden-secret

3 https://traid.org.uk/wp-content/uploads/2018/09/impacts_of_clothing_factsheet_23percent.pdf

4 https://www.xerostech.com/updates/how-to-stop-the-microplastics-in-your-clothes-polluting-the-ocean


marque de l'article :


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché blanc brun

copyright© 2022 | Site : JCD.web