[ ENQUETE ] PROCOS : l'activité de juillet en très léger positif à +2,2% !

L'activité des magasins du commerce spécialisé (*) n'a connu qu'une très faible augmentation en juillet malgré le report du début des soldes au 15 juillet. Toute activité du commerce spécialisé confondue, l'augmentation par rapport à juillet 2019 a été limitée à + 2,2 % seulement.

publié le Lundi 07 Septembre 2020

Précédente Suivante

L'équipement de la personne qui avait le plus besoin des soldes pour réduire les stocks accumulés pendant le confinement réalise un mois en faible hausse à +3,2 %, peu dynamique pour une période de début de soldes. 2020 n'a rien d'habituel, les mesures de distanciation physique ne favorisent ni l'expérience d'achat ni le flux de clients important indispensable à des soldes réussis.

Plus dynamiques, les ventes des enseignes sur internet (+35 %) ne permettent pas de compenser la faible dynamique en magasins.
L'équipement de la maison réalise un bon mois à + 13,9 % et continue de profiter de la période post-confinement et de l'intérêt des français pour leur habitat.

Le sport reste dynamique.Toutes les autres activités terminent juillet en négatif, la restauration (-16,9 %) même si l'activité s'améliore grce au beau temps et aux terrasses reste le secteur le plus en difficulté.

Culture/loisirs/jouet à -3,4 %, beauté/santé à -2,6 %, alimentaire spécialisé à -4,7 % réalisent un mauvais mois consécutif à une fréquentation en baisse.
En cumul entre le 1er janvier et le 31 juillet 2020 (vs la même période en 2019), les magasins du commerce spécialisé réalisent une activité à –26 % tous secteurs confondus sur sept mois de chiffres d'affaires. La dynamique des vente internet (+61%) ne comble qu'une faible part des pertes d'activité des magasins. La restauration connaît la baisse cumulée la plus forte (-40,5 %) devant l'équipement de la personne (-30,6 %), la beauté-santé (-29,8 %). L'équipement de la maison connait un meilleur rattrapage depuis la fin du confinement, sa baisse cumulée de chiffre d'affaires est de -13,6 %.
Après les sept premiers mois de 2020, les enseignes du commerce spécialisé restent donc très fragiles et la dynamique de consommation actuelle ne permet pas de rassurer en particulier dans les secteurs de la restauration et de l'équipement de la personne.

Les mesures du plan de relance du gouvernement en faveur de la consommation et de l'accompagnement des entreprises de toutes tailles pour qu'elles assurent leur survie et poursuivent leur transformation restent très attendues et seront déterminantes, de même que l'adaptation des loyers à l'activité réelle des enseignes.
(*) 50 enseignes interrogées sur leur performance en France


marque de l'article :
  • Procos


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché blanc brun

Reportages vidéos Blanc Brun

copyright© 2021 | Site : JCD.web